Dhuoda, la carolingienne

  Après la mort de Charlemagne, son fils Louis se retrouve seul héritier d'un immense empire qu'il partage entre ses trois fils. Mais son remariage imprévu avec Judith de Bavière engendre la naissance de Charles, un quatrième fils. Ambitionnant un territoire toujours plus grand et ne cherchant nullement à préserver l'uniformité du royaume, ils entretiendront d'éternelles querelles durant plus de trente ans. Ces conflits successifs affaibliront considérablement le colossal territoire qu'avait constitué Charlemagne.
Dhuoda, femme de haute culture, épouse du duc de Septimanie, est l'héroïne de ce roman, partageant sa vie entre les attirances spirituelles et les événements quotidiens, elle se nourrira de lectures, vivra les grands émois de l'écriture, entretiendra sa passion pour les enluminures des parchemins. Mais elle subira aussi la cruelle déception de ne pouvoir élever ses deux fils pris en otage à la cour de Charles le Chauve. Dhuoda qui tentera de s'équilibrer par le bonheur d'écrire nous laissera un bel héritage littéraire. Auteur du "Manuel pour mon fils", elle se hisse au rang des écrivains de son époque dont elle fut complètement oubliée.
Retour aux poches